Les silences de mon père

De fil en aiguille

L'Oiseau qui dit tout

L'Oiseau qui dit tout

copyright P. E. Jasmin
copyright P. E. Jasmin

 

Jeu : Christine ANDRIEN & Odile BURLEY
Mise en scène : Magali MINEUR et Thierry DUIRAT
Scénographie : Sophie PIEGELIN
Texte : Christine ANDRIEN
Création lumière : Fred NICAISE
Chorégraphie & Mouvement : Thierry DUIRAT
Chant :Thomas BELLORINI

 

Public : +10 ans | Durée : 60’

 

Une nuit sans lune, une forêt au cœur des bois, une naissance…extraordinaire. Des yeux d'or et des yeux verts, une jeune fille intrépide et terrifiée, un jeune homme déterminé, des parents dépassés. Un mariage, une séparation, un voyage.  Sur leur route, un jeune homme en chemin, une jeune femme qui va épouser celui qui ne lui est pas destiné ! Une course folle pour retrouver celui qu'on aime, du désespoir, de l'espoir, des chemins de vie, des retrouvailles, des découvertes, des métamorphoses, de l'amour, et enfin un oiseau qui dit tout !

Ritournelle

copyright Rino Noviello
copyright Rino Noviello

De et par Christine Andrien

Durée : 50’/ Public : Pour tous à partir de 6 ans

 

Où il sera question d’une femme et d’un homme sans enfants, d’une fée, de trois petites filles, de fil et d’aiguille, de deuil, de chemin et de route, d’ogres et d’ogresse, de soleil rouge et de sifflet magique, de beauté intérieure, de différence, d’intelligence du cœur, d’une petite ritournelle et d’un prince bien sûr !

 

Une histoire tirée de la collecte d’Henri Pourrat sur la différence et la force que cela peut donner. Spectacle créé dans l’exposition d’Anne-Marie Schneider au Musée des Arts contemporains à Hornu/Belgique.

Le Journal de Félix

De et par Christine Andrien, Marie-Noëlle Baquet, Magali Mineur et Corinne Pire

Mise en scène : Alice Martinache

Texte : Christine Andrien

Musique : Michel Rorive

Création Lumière : Frédéric Niçaise

 

Durée : 65’

Public familial à partir de 8 ans

 

C’est l’histoire d’une guerre, celle de 14-18, vécue par un petit garçon, Félix. Par l’intermédiaire de son journal intime, on entend les lettres que son père écrit du front et qu’il adresse à sa femme Blanche ; on ressent des émotions fortes, des moments d’espoir et de courage, de solitude et de dépression… On participe aussi à sa vie quotidienne. On partage les questions qu’il se pose, ses doutes, ses peurs et ce qui se passe de l’autre côté du front, là où aussi se déroule la grande guerre…

 

Dans un langage simple, direct, percutant pour dire l’atrocité de cette guerre et l’aveuglement des états, le texte mêle chant, lettres et monologues. Il est porté par une musique hors du commun ainsi que par une création lumière qui donne à vivre une atmosphère oscillant entre réalité et rêve. Quatre artistes parlent pour que l’histoire vive, quatre artistes mêlent leurs voix pour que l’histoire ne se répète plus.

 

« Je m’appelle Félix et j’ai 10 ans. Jeanne, l’amie de maman m’a offert ce carnet pour que je puisse y écrire tout ce que j’ai envie. Je m’en fichais au début mais depuis que mon papa est parti à la guerre, j’ai des choses qui me tournent dans la tête et je me dis que peut-être que si j’écris elles cesseront de tourner. C’est pour ça que j’ai inventé cette histoire de roi des bleus et de roi des rouges, pour que ça arrête de tourner. Comme ça tourne encore un peu. Je vais continuer. »

Les Trois cheveux d'or du diable

Pierre-Edouard Jasmin
Pierre-Edouard Jasmin

De et par Christine Andrien

Tout public à partir de 7 ans.

Mise en scène: Italia Gaeta

 

La vie de Pierre commence dans une boîte en carton qui flotte sur le Danube.

Elle file, file à toute vitesse emporté par le courant, rebondissant dans les cascades et les remous. Quel sera donc le destin de cet enfant ? L’histoire vous emmènera suivre ses aventures qui seront toutes étroitement liées au Danube, à ses eaux tumultueuses et à ses habitants qui veillent sur lui… L’air de rien…

 

Librement inspiré d’un conte de Grimm et de légendes liées au Danube.

Le mauvais rêve

copyright : Rino Noviello
copyright : Rino Noviello

De et par Christine Andrien

Tout public à partir de 10 ans

 
C’est l’histoire d’une jeune fille en âge de se marier, de sa mère en mauvaise santé et d’un bel officier célibataire. Marions-les ! Bon sang, mais c’est sûr. Manon hésite… se fait prier… L’officier est riche, beau, attentionné, empressé, pressé… Elle accepte et tout bascule… 
 
Des histoires de forêts profondes, des histoires à faire peur... où ogres et bandits de grands chemin se taillent la part belle.
Au départ de contes nouvelles de la tradition orale.
 

Lounja la gazelle

Par Christine Andrien.

Public : à partir de 8 ans

 

Elle est belle, elle est aimée. Par son cousin. Ils sont beaux, ils sont frères, ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau et ils sont aimés. Par leur mère. Génie, ogre à 7 têtes et autre ogresse se coupent en quatre pour les contrarier. Il faudra s'armer de moult courage et surmonter de nombreuses aventures étranges pour enfin retrouver la douceur de l'amour.

 

Création au départ de l'œuvre de Jocelyne Laâbi.

 

Métamorphoses

De et par Christine Andrien

 

Accompagnement artistique : Magali Mineur

Durée : 55 min / Public : Tout public à partir de 8 ans


Dans cette mare, il y a une grenouille, verte à souhait. Elle attend. Sur la mare, il y a une cane, blanche à souhait. Elle est désespérée. Au bord de la mare, il y a un prince, perdu à souhait. Tous les ingrédients sont là pour raconter une histoire où l’on saute allègrement de la cane blanche à la grenouille verte comme l’on passerait du coq à l’âne.
Une prestation joyeusement débridée où la conteuse, un peu déjantée, nous emporte sans crier gare du rire le plus éclatant à l’émotion la plus poignante… Des contes russes de transformation.